N III adultes (groupe 8)

 

 

Capitaine : José

 

(Page FFE ici)

N III - ronde 5 : Gain par forfait

Pas de match pour l'équipe suite au forfait de Gif-sur-Yvette.

Ce gain technique nous permet de rattraper La Membrolle sur Choisille qui a fait match nul.

 

Prochain match le 15 mars, à Angers, contre le leader : Blois.

Une victoire d'Angers rebattrait les cartes dans ce groupe.

 

José.

N III - ronde 4 : Beau succès

Rencontre équilibrée sur le papier contre un adversaire qui avait débuté cette saison par 2 victoires et un nul, et nous avait largement battu la saison dernière.

Mika rendait 300 points à son adversaire. Progressivement privé d’espace, il s’est incliné logiquement.

Narada a enfermé la Dame adverse et s’est imposé en 30 coups. Pierre a roqué côté cimetière et a subi une attaque décisive. Heureusement, Jean-Louis (Monsieur 100% !) et  Jeff ont apporté 1 point chacun. Olivier a serré le jeu pour se satisfaire d’une nulle.

Nous menions 3-2.

Votre serviteur a refusé la nulle et joué le boa constrictor pour gagner (enfin !) juste après le 40ème coup.

Pour finir Laurent s’impose en finale de Tour après que l’avantage ait changé plusieurs fois de camp.

Bref une victoire heureuse par 5 à 2, un peu sévère pour nos sympathiques adversaires.

 

José.

N III - ronde 2 et 3 : des matchs serrés

Après une 1ère ronde réussie, l’équipe de N III recevait La Membrolle sur Choisille samedi 16 novembre. Le renfort de Lionel à l’échiquier 8 ne nous pas porté chance, car il s’inclinait assez vite avec les Blancs contre un adversaire de 200 Elo de moins. Et la suite fut du même acabit avec une digestion compliquée de 3 pions d’avance dans l’ouverture pour Pierre. Laurent, malgré une position prometteuse, ne parvenait pas à mettre en danger le Roi adverse, et se contentait de la nulle. Heureusement Narada et Jean-Louis apportaient chacun 1 point pour égaliser à 2-2. Votre serviteur perdait une pièce en zeitnot et devait s’incliner. Restaient Olivier et Mika pour s’en sortir. Mika annulait avec une pièce de moins mais un pion passé éloigné, et Olivier ne parvenait pas à franchir la barrière du Hérisson dressée par son adversaire. Résultat 2-3 à domicile avec une moyenne Elo angevine + forte : pas terrible !  

Le dimanche 17 novembre cap sur la Membrolle pour affronter Chartres. Une équipe classée de 2250 à 2000 élo sur les 4 premiers échiquiers, mais prenable sur les 4 derniers. Olivier perdait très vite en intervertissant 2 coups dans l’ouverture. Bruno manquait d’espace et suffoquait au final. Laurent l’emportait après un milieu de jeu sans Dames pas évident. Pierre avait la sagesse de ne pas forcer sa position égale pour annuler. Mika gagnait une de ses positions improbables dont il a le secret, et où son adversaire ne voit pas un mat en 2. Je devais à nouveau m’incliner en manque de temps face au grand frère du GMI iranien FIROUJZA (il a dû bosser les variantes avec lui !). Enfin Jean-Louis apportait son 3ème point en 3 parties : score 3-3 avec Narada encore en lice en finale de Fou + 2 pions contre Cavalier + pion. Hélas, il n’a pas trouvé la manœuvre gagnante et le score en est resté là.

Bilan équilibré après 3 rondes avec 1 gain, 1 nulle et 1 défaite, mais un bon goal-average.

N III - ronde 1 : Orléans 1 – Angers 5 !

 

L’an passé Orléans 1 nous avait sèchement battu, et l’équipe avait à cœur de prendre sa revanche.

 

Après presque 3h de route, nous découvrons l’Argonaute, bâtiment neuf avec une grande salle et du café  : parfait pour les conditions de jeu.

 

Démarrage de la ronde en douceur, avec une victoire rapide de Laurent avec les Noirs, suivi bientôt par 2 nulles de Bruno et Mika revenus de positions tortueuses, et un 2ème gain par le capitaine. 2-0 sur 4 parties, tout allait bien.

 

Les 4 autres parties étaient plutôt en notre faveur excepté au 2ème échiquier encore indécis.

 

La confiance ne changeait pas de camp et nos 3 mousquetaires Jean-Louis, Jeff et Narada apportaient leur obole, avec une jolie touche finale pour Narada.

 

Olivier voulait alors lui aussi participer à la curée, mais son rusé adversaire ne l’a pas entendu de cette oreille.

 

 

Le score est un peu flatteur mais reflète la supériorité angevine sur ce match. Vivement les ronde 2 et 3 en novembre !

 

José.