Départementale - ronde 1 : Luttes internes

Gain 2-0 contre la belle équipe d'Aurélien.

Jean-Marc a admirablement bien retourné la situation contre Aurélien. Ce dernier avait l'avantage (gain d'un pion central) au bout d'une quinzaine de coups puis, suite à une prise de pion correcte mais délicate à gérer derrière (Dc3 mauvais), Jean-Marc a mis le feu au roque adverse et a très bien conclu. En peu de temps, notre premier point était dans la poche : un point précieux pour le moral ! Michel jouait une partie équilibrée contre Stéphane. Idem, Stéphane avait un léger avantage avec deux pions c et d bien avancés et une position agréable à jouer. Et, là même scénario que le match précédent, il joue un seul mauvais coup Fe5 et Michel trouve la bonne suite. Et ne lâche rien derrière ! 2-0 : nous tenons déjà la nulle ! Patrice et Paul se battent pied à pied dans une partie très équilibrée : Paul a un jeu précis. En finale, il commet une erreur et permet à Patrice d'obtenir un pion passé protégé qui comme vous le savez est souvent déterminant pour la victoire ! Heureusement, Patrice ne voit pas la suite ... Il devait faire une fameuse triangulation pour prendre l'opposition puis avancer son pion passé avec le soutien de son roi : pas simple à trouver. La nulle est conclue. Je respire, la victoire est acquise. Et heureusement car j'étais en mauvaise posture : perte d'un pion puis position inférieure avec un chrono très défavorable. Des imprécisions ont été commises en finale : Tour contre Tour avec pions des deux côtés. Après quelques mauvais coups, je me trouve en position perdante (Tour contre Tour + pion) mais décide d'aller au bout pour voir s'il ne commet pas d'impair. Et, contre toute attente, l'impair arriva  ;-) C'est ce que l'on appelle un match nul volé mais bon ...

Ravi d'avoir vu de très belles choses sur les différents échiquiers et du jeu produit par vous tous ! Mention spéciale à Paul et Jean-Marc qui ont très bien joué pour cette première ronde de départementale. :-)

Le prochain match aura lieu mi-janvier : on a donc le temps ... (de réviser les finales ?)

Dominique.