Open d'Angers 2018 : Vous dansez le Mya ?

"Il n'y a jamais assez de jeux".

C'est ce que doit penser Bruno Robert, de l'Echiquier Angevin.

Joueur d'échecs, de bridge, de go, de tarot, de backgammon, de billard, de pétanque, etc ... Avec un autre angevin, Valentin Plumejeau, Bruno a cherché un moyen d'améliorer certains jeux existant, trop simples à son goût.

Un peu comme la création du Tak-Tik pour complexifier les petits chevaux.

 

Et voilà ce que ça donne : le MYA ou Morpion-Yam des Andégaves.

25 cases, 30 jetons, 5 dés, ... et des combinaisons infinies !

 

Si vous souhaitez le découvrir, demandez à Bruno (en photo ci-dessous) de vous faire la démo.

Attention : ça peut devenir addictif !

De gauche à droite :  Clément Fernandez et Bruno Robert (créateur du MYA).